La médecine traditionnelle africaine

Médicament à base de plante

A l’heure du bio à tout va, tu peux tout trouver avec une étiquette bio. On dirait qu’on a trouvé les mots magiques pour ouvrir les portefeuilles tel le slogan qu’on a tous entendu au cours de notre enfance “ouvre toi sésame”. On aurait presque l’impression que rien de sain existait avant l’invention des produits bio. L’autre jour un ami me dit qu’il prend des médicaments bio pour soigner sa toux. Ma réaction ne se fit pas attendre “c’est quoi encore cette arnaque!! Tu veux dire que tu prends les recettes de grand-mère!”. Il me contredit fièrement en disant que le pharmacien lui avait conseillé de prendre le produit puisque c’était à base de plantes.

 

Les métiers d’avenir

C’est à ce moment que je me dis qu’en fait les métiers d’avenir se trouvent dans l’agriculture plus précisément l’agronomie, ce qui est assez paradoxale avec les tendances actuelles puisque les agriculteurs mettent la clé sous la porte les uns après les autres. Au cours de mon adolescence je me souviens avoir demandé à mon père comment à son époque ils se soignaient. Il m’avait répondu qu’il mangeait sainement et utilisait les médicaments à base de plantes. Pour lui la réponse était simple mais, pour moi la notion de manger sainement c’était la phrase suivante “il faut manger 5 fruits et légumes par jour”. Vu l’expression d’incompréhension sur mon visage, il m’expliqua que dans son enfance certes il y avait la médecine dit moderne mais que beaucoup de maladies étaient encore soignées à partir des plantes.

 

La médecine traditionnelle rwandaise

Il m’explique qu’au fur et à mesure du temps, la société à mis de côté ces docteurs en médecine traditionnelle au profit des hôpitaux. Hors, avec les effets que l’on connaît actuellement par rapport à l’utilisation abusive de la médecine dit moderne, les personnes commencent à revenir vers la source. Après la discussion avec mon père, je me suis lancé dans la recherche de références dans la plus vaste bibliothèque du monde, le net. C’est surprenant le nombre de catalogues de médecins de l’époque, des thèses, des études sur la médecine traditionnelle au Rwanda et dans d’autres pays d’Afrique.

 

Réhabilitation de la médecine traditionnelle africaine

Moi qui n’étais pas habitué à associer médecine traditionnel africaine au sens large au concepte de modernité, j’étais sur le cul. Ce qui était un mythe pour moi devint réalité et surtout horizon. Quand on parlait de guérisseur, le premier mot qui me vient à l’esprit c’est marabout, magie noire. Ce qui n’est pas souvent associé à quelque chose de positif dans les sociétés occidentales. Mais comme dans la médecine dit moderne, il y a des bons et des mauvais médecins. Par conséquent, ne devrions-nous réhabiliter la médecine traditionnelle africaine dans l’espèce des recherches pour soigner certaines pathologies. Avec le nombre croissant de médicaments contrefaits qui inondent le continent, certains pays comme la Namibie commencent à penser la réintégration de la médecine traditionnel à travers un développement d’une production locale.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez trouver un podcast d’une conférence sur le sujet d’un entretien d’un médecin de la médecine dit moderne qui essaye me mettre en avant la médecine traditionnelle africaine en avant au Senegale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour Haut de la Page